Coups de cœur littérature policière 2017 des bibliothécaires de Paris

 

Le comité de lecture polar des bibliothèque de la ville de Paris sélectionne les romans coups de cœur qui ont éveillé particulièrement leur curiosité et leur enthousiasme pendant l’année 2017; qui reflètent la diversité de l’édition et des collections que les lecteurs peuvent emprunter dans les bibliothèques municipales.

Parmi plus de 500 livres sélectionnés au départ par les bibliothécaires de Paris,« L’emprise des sens » le premier roman de l’auteure Sacha Erbel a été choisi dans les 10 coups de coeur 2017 des bibliothécaires de Paris, dans la section littérature policière.

 

Toutes nos félicitations pour l’auteure Sacha Erbel !

Et un grand merci au comité de lecture polar.

 

 

Share Button

Comment lire un e-books sur tablette et smartphone

Vous souhaitez lire des e-books sur tablette et smartphone ?

Que ce soit sur votre tablette ou sur votre smartphone, il existe des applications permettant la lecture et la gestion de votre votre bibliothèque.

Voici un petit panorama des applications pour accéder à tous vos livres numériques depuis votre tablette ou smartphone :

 

Les applications pour lire sur une tablette :

 

  • Aldiko : À la fois complète et simple d’utilisation, c’est à ce jour une des meilleures applications de lecture numérique gratuite. Elle accepte les formats epub et pdf.
  • Google Play Livres Android et Google Play Livres Appel):Cette application, fournie par défaut sur les appareils Android, est elle aussi bien conçue. Elle lit les formats epub et pdf, et propose également la gestion d’une bibliothèque.
  • Moon+ reader (Android) : Ce lecteur très pratique d’utilisation propose aussi de nombreuses options. Son plus grand atout est de permettre (en plus des formats epub et pdf) la lecture du format CBZ qui est le format le plus utilisé pour les bandes dessinées (rarement pris en charge par les autres lecteurs).
  • Youboox Android et Youboox Apple) : Cette application est un peu particulière. Vous ne pouvez pas y ajouter vos propres livres mais seulement lire ceux proposés par l’application.
  • Ibooks : application qui permet de lire les formats ePub. Elle donne également accès à l’iBookstore, la librairie numérique d’Apple.
  • Bluefire : disponible pour iOS et Android, cette application lit les formats ePub et permet également un accès à Feedbooks, une librairie de livres gratuits dans le domaine public.
  • Kobo : application liée à la Fnac qui propose une liseuse électronique du même nom. Il est nécessaire de se créer un compte à la Fnac ou sur le portail de Kobo pour avoir accès au téléchargement de titres. Disponible sur iOS et Android. Format pris en charge : ePub.
  • Kindle : comme la Fnac qui propose une application en plus de la liseuse électronique, Amazon dispose de son application pour iOS et Android. Elle donne accès au catalogue d’Amazon, à condition de se créer un compte. Le format pris en charge est le format fermé AZW.

Les applications pour lire sur un smartphone :

  • Amazon Kindle : Et si vous lisiez sur votre smartphone vos livres numériques achetés sur Amazon ? L’application Amazon est certes pratique et permet d’utiliser un autre support que la liseuse idoine, mais offre quelques désavantages, comme un renvoi sur le site d’Amazon lors de l’achat d’un nouveau livre.
  • Aldiko : Aldiko permet facilement de lire sur son téléphone Android et Appel des ebooks au format epub qui ne disposent pas de DRM. Si un ebook acheté sur le site de la Fnac, par exemple, ne pourra pas être lu sur Aldiko, de nombreux classiques de la littérature, aujourd’hui libres de droits, peuvent être téléchargés gratuitement.
  • Apple ibooks : L’Apple Store possède aussi un rayon livres numériques. Depuis l’iOS 4, il est offert aux aficionados de la marque à la pomme de lire leurs livres numériques directement sur leur iphone.
  • Stanza : Sobre et performant, Stanza offre des fonctionnalités bien pratiques, comme une recherche automatique par auteurs. On regrette juste son catalogue encore limité, plutôt orienté sur des productions indépendantes ou des livres libres de droit. Pour l’instant, Stanza se limite aux appareils de la marque Apple.
Share Button

Comment lire un e-books sur PC et Mac

Vous souhaitez lire un livre en version numérique, mais vous ne possédez ni tablette ni liseuse pour cela ?

Voici un panorama de quelques possibilités qui s’offrent à vous pour la lecture de livres numériques, sur votre ordinateur.

Comment ouvrir un livre numérique sur son ordinateur ?

Votre livre va se télécharger généralement dans le répertoire Downloads ou Téléchargement.
Une fois livre téléchargé sur votre ordinateur :

  • soit double-cliquer sur le livre : il va s’ouvrir avec le programme de lecture que vous avez installé (la première fois, il faudra sélectionner ce programme et indiquer que c’est le programme par défaut.)
  • soit ouvrir votre programme de lecture. Puis, faire « Fichier /Ajouter à la bibliothèque » (il faut aller chercher le livre à son emplacement actuel avec la fonction « Parcourir »)

Les programmes libres de droits et gratuits pour lire sur son PC

Quels logiciels utiliser pour lire sur son pc ?

  • Mobipocket eBook Reader : un lecteur de livres numériques pour votre PC, compatibles avec les formats usuels EPUB, PDF, MOBI, FB2 etc.
  • Kindle : un programme permettant la lecture du format mobi ou azw. Il dispose d’un dictionnaire français de définitions avec une recherche instantanée de la définition des mots présents dans le texte.
  • Adobe Digital Editions, (ADE) : un logiciel qui lit à la fois les ePubs et les PDF. Pour ce faire, il suffit de double cliquer sur le fichier que vous souhaitez ouvrir. ADE permet également d’organiser de manière basique votre bibliothèque. Ajoutons que ce programme doit être obligatoirement installé lorsque vous achetez certains ebooks verrouillés par des DRM ;
  • Calibre ebook management : un programme très complet, permettant la lecture de nombreux formats (mobi, ePub, PDF, etc.). Grâce à cet outil, vous pouvez également gérer les métadonnées des ebooks, votre bibliothèque virtuelle et convertir un format en un autre ;
  • FBReader : visionneuse d’ePubs pratique, facile d’utilisation et qui consomme peu de ressources au niveau de la mémoire de l’ordinateur.
  • Kitabu : un outil gratuit intéressant qui vous permet de lire des livres électroniques à partir d’un Mac. Il est minimaliste mais offre toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin. Son occupation d’espace disque lui permet de ne pas utiliser trop de ressources.

Lire vos livres numériques en ligne via le navigateur Firefox

Quel logiciel faut-il installer pour lire avec le navigateur Firefox ?

Vous pouvez également, via le navigateur Firefox, installer l’extension Epub Reader qui permet de lire vos livres numériques en ligne. Pour un meilleur confort de lecture, nous vous recommandons toutefois l’installation d’un programme dédié, comme ceux présentés ci-dessus. Vous pourrez y importer vos livres préférés, les classer par collections et ainsi vous constituer votre bibliothèque numérique. N’oubliez pas de toujours bien enregistrer dans un dossier de votre ordinateur les livres que vous avez téléchargés afin d’éviter les mauvaises surprises…

 

Les Editions La Liseuse vous souhaitant bonne lecture.

Share Button

Interview de Souhila – Le Noël de Sam

Souhila a répondu à 3 questions des éditions La Liseuse Junior, concernant son livre pour les enfants, Le Noël de Sam.

 

ÉDITIONS LA LISEUSE : Bonjour Souhila. Pouvez-vous nous parler du Noël de Sam et de ce qui vous a inspiré ce petit conte ?

SOUHILA : J’ai écrit ce conte à la période de Noël, avec une envie de faire rêver les enfants, et de mettre à la portée de tous le souhait de faire un vœu pour rendre ce moment encore plus magique.
Il y avait déjà le Père Noël, les cadeaux et maintenant les vœux!

ÉDITIONS LA LISEUSE : Et si vous nous présentiez les personnages de cette histoire ?

SOUHILA : Sam est un petit garçon facétieux, à qui il arrive toujours plein d’aventures. Il a un esprit rêveur et imaginatif et c’est bien pour cela qu’il propose dans l’histoire, de faire une Dame de neige au lieu d’un bonhomme.
Sa grande sœur Clara est toujours attentive et bienveillante envers lui, même si parfois il s’amuse à tourner autour d’elle pour l’embêter et à lui cacher ses livres!! 

ÉDITIONS LA LISEUSE : Pourquoi avez-vous choisi d’écrire des histoires à destination des enfants ?

SOUHILA : J’avais envie de donner ma propre vision des choses, de l’imaginaire, et d’amener les enfants avec moi sur les chemins d’histoire magiques. Et surtout, si possible, de pouvoir en parler avec eux et connaître leurs opinions. Mais je dois avouer que mes contes étaient destinés, en premier lieu à mes enfants, qui malgré leur âge, aiment bien les lire encore !

 

De l’auteur:

 

Share Button

Interview de Geneviève Biffiger

À l’occasion de la sortie de son livre Le petit dragon à pois rouges, Geneviève Biffiger a répondu à quelques questions.

ÉDITIONS LA LISEUSE : Geneviève, pouvez-vous nous parler de votre livre Le petit dragon à pois rouges ? Comment vous est venue l’idée de cette histoire ?

GENEVIÈVE BIFFIGER : Quand Arthur, l’aîné de mes petits-fils, venait à la maison, il parcourait inlassablement la grande encyclopédie des animaux du monde. Il était particulièrement fasciné par ceux qui étaient étranges et surtout très laids. Un jour, il m’a appelée pour me montrer la photo d’un dragon des Galápagos. Je lui ai répondu distraitement (je finissais de préparer le déjeuner) : « Ah oui ! Je connais ! » Sauf que, quand j’ai pris connaissance des caractéristiques de l’animal qui avait retenu son attention, j’ai réalisé que je le confondais avec le dangereux dragon de Komodo, un autre lézard géant mesurant de plus de trois mètres et vivant en Indonésie. Alors que celui des Galápagos ne mesure qu’un mètre vingt et qu’il est inoffensif.

Cela nous a donné l’occasion de consulter un planisphère et de faire ainsi un voyage virtuel dans le vaste océan Pacifique. Et c’est ainsi que Mouska, le petit dragon des Galápagos, a pris forme dans mon esprit.

ÉDITIONS LA LISEUSE : quel message souhaitez-vous transmettre au jeune lecteur ?

GENEVIÈVE : Au départ, je n’ai pas pensé à transmettre un message. J’avais juste envie de raconter une histoire, peut-être inconsciemment dans un but pédagogique (on ne se refait pas !) car il y avait matière à parler géographie, sciences naturelles, écologie… Et puis, au fil des pages, le petit dragon est sorti de son œuf, a pris forme, a grandi. Il fallait que quelque chose lui arrive pour que mon histoire elle aussi prenne corps et ne se cantonne pas seulement à une leçon qui aurait pu être dispensée à l’école. Et comme je baigne dans un environnement où le handicap est un sujet de conversation fréquent, du fait de la profession de Jean-Paul, mon mari, Mouska s’est trouvé, par la magie de l’écriture, différent des autres petits dragons.

Je sais que la différence, quelle qu’elle soit, n’est pas facile à vivre, ni pour celui qui en est affecté, ni pour les personnes qui l’entourent, famille et camarades. Sur le chemin de leur vie plus ou moins compliquée, il faut qu’ils puissent rencontrer compréhension, patience et amour. Et aussi acceptation des différences dans une société où tout est formaté et normalisé. Et encore la possibilité de pouvoir bénéficier en toute région des compétences de professionnels qui ne baissent pas les bras et sont là pour les aider à vivre le mieux possible ce qu’ils ont à vivre.

ÉDITIONS LA LISEUSE : à partir de quel âge conseilleriez-vous ce livre ?

GENEVIÈVE : À partir du moment où l’enfant maîtrise bien la lecture : je dirais neuf ou dix ans. L’histoire est un peu longue. Il faut donc une capacité d’attention supérieure à trente minutes, que l’enfant la lise ou qu’il l’écoute.

ÉDITIONS LA LISEUSE : pouvez-vous nous parler de l’illustratrice ?

GENEVIÈVE : J’ai rencontré Mélanie en 2011 lors d’un salon du livre où elle animait un atelier « illustrations » et exposait quelques unes de ses aquarelles, lesquelles m’ont d’emblée séduite. Ses dessins ravissants et légers nous emmènent très haut dans son univers féerique et éthéré. Nous avons sympathisé, d’autant plus qu’elle était enseignante comme moi. Je lui ai demandé d’illustrer un recueil de textes poétiques intitulé « Tous les hivers » sorti en 2012. Et depuis, nous continuons à nous suivre mutuellement.

Mélanie était donc comme on dit aujourd’hui « professeur des écoles » à mi-temps, car elle est aussi maman, mais elle aspirait à pouvoir vivre de son art. Son rêve s’est enfin réalisé puisque, pour la première fois, elle n’a pas effectué la rentrée scolaire en septembre 2017. Elle s’est donc lancée dans son entreprise. Je lui souhaite d’aller très haut, elle le mérite. Elle a un vrai talent.

ÉDITIONS LA LISEUSE : Avez-vous d’autres livres en préparation ?

GENEVIÈVE : Bien sûr, même si cette année 2017 ne m’a pas laissé le loisir de m’y consacrer autant que je l’aurais souhaité.

J’ai d’abord sur le feu plusieurs histoires pour les enfants, notamment une histoire dont le héros est un petit garçon, pour faire le pendant à Lilou et la fée minuscule, où l’héroïne est une fillette. Ainsi il n’y aura pas de jaloux.

Je suis également en train de finaliser un recueil de cinq nouvelles. Elles ont en commun un ou des enfants qui, à un moment ou à un autre, viennent chambouler la vie des adultes qui les entourent.

Et enfin, je peaufine un nouveau recueil de textes poétiques pour faire suite à Tous les hivers illustré par Mélanie. Je l’intitulerais peut-être Tous les hivers 2. Il évoquera lui aussi ce qui ne change pas : « Folie humaine en Éden, vents et tempêtes au paradis, ombres qui s’étendent sur les existences… » Ces textes prennent forme en moi lorsque surgit une trop forte émotion, qu’elle soit positive ou négative, et que j’ai besoin de mettre en mots pour la partager.

Merci Geneviève. Nous suivrons de près ces projets.

 

Livres édités aux éditions La liseuse :

Share Button

Sacha Erbel invitée au Salon de Draveil

L’auteure Sacha Erbel est invitée au salon du livre et du premier roman, qui aura lieu à Draveil le 18 novembre 2017 de 14h00 à 18h30. Elle y présentera son thriller, L’emprise des sens, paru en 2017.
Elle est également en lice pour le prix 2017 du premier roman.

Depuis 16 ans, la ville de Draveil met à l’honneur les auteurs de premiers romans.

Une vingtaine d’auteurs seront présents sur ce salon, pour présenter leur roman et raconter l’origine de celui-ci, l’aventure de l’écriture…

Au cours de votre visite, vous pourrez découvrir Comment un livre vient au monde (exposition de la Bibliothèque Départementale de l’Essonne), profiter d’une sélection de livres choisis pas la librairie partenaire Le Pain de Quatre Livres et participer à des tables rondes

Vous pourrez également entendre et savourer des textes écrits par des élèves draveillois sur le thème « Je me souviens » et lus par des comédiens professionnels.

Pour clore cette journée littéraire, une remise des prix aura lieu au théâtre de Draveil, à 20h, en présence de Monsieur le Maire ; et sera suivie du spectacle Vient de paraître d’Edouard Bourdet.

 

 

Pour plus d’information sur cette événement : www.Draveil.fr

 

 

Share Button

Richard LOUIS rejoint les Editions la liseuse avec un nouveau livre : Mortelles papalines

 

Richard LOUIS rejoint l’équipe de l’Edition La Liseuse pour son nouveau livre à paraitre prochainement, Mortelles papalines.

Auteur de romans policiers, il a déjà publié deux aventures de son enquêteur Michel-Arthur Chevalier (flic et cuisinier) : Le miroir aux fruits de la passion et Les pâtes à la Carbonari.

Ces deux ouvrages seront repris ultérieurement par les Éditions la liseuse pour une double édition numérique et papier.

 

 

Site web de Richard Louis: richardlouis.fr

Share Button

La bibliothèque Parmentier (Paris) invite Sacha Erbel pour un apéro polars

Deux policiers dégainent leur plume.

 

Les apéros polars de Geneviève Van Landuyt, à la Bibliothèque Parmentier, à Paris, vous invite à rencontrer deux auteurs de polars donc la particularité est d’être avant toute chose flics à la ville !

Geneviève Van Landuyt, de la bibliothèque Parmentier convie Sacha Erbel (des éditions La Liseuse), auteur du livre « L’emprise des sens  » pour un rendez-vous avec l’auteur Didier Fossey à l’occasion de l’apéro polar « La plume et le flingue ».

Jamais les policiers n’ont été aussi nombreux à écrire des polars. Flic le jour, écrivain la nuit.

Personnages, intrigues: leur métier leur fournit une formidable matière. Mais pas que…

On va leur demander si leur quotidien fournit leur imaginaire. Où si au contraire leur imaginaire leur permet d’échapper à leur quotidien.

Bien sur ils nous parleront de leur métier de flic.

Aussi cette rencontre avec Sacha Erbel (des éditions La Liseuse) et Didier Fossey est, sans doute, la première d’un cycle d’Apero Polar : Flics et auteurs. Car de plus en plus de flics passent le cap de l’écriture.

Les auteurs, justement :

SACHA ERBEL

Sous le pseudo de Sacha ERBEL se cache une fonctionnaire de Police depuis 22 ans. Actuellement au SDLP, elle est en charge de la protection rapprochée de différentes personnalités politiques ou civiles.

Diplômée en Criminologie Appliquée à l’Expertise mentale, elle sait donner du relief à la psychologie de ses personnages.

L’étude du comportement des tueurs en série est un sujet qui la passionne depuis des années, tout comme l’écriture qui permet à son imaginaire de s’exprimer.

L’Emprise des sens est son premier roman. Un thriller maîtrisé, poignant et efficace.

DIDIER FOSSEY

Didier Fossey est né le 11 décembre 1954, son père est policier, il lui inoculera le virus, car en plus d’écrire des polars, Didier fait partie de la grande maison, et ça se sent dans ses écrits.

De 1986 à 2000 il œuvre au sein de la brigade anti criminalité de nuit en groupe d’investigation, puis en 2001 il est affecté au groupe de recherches et d’investigations – dans le 13è à Paris jusqu’en 2003, où il prend en charge le bureau de police administrative de cet arrondissement.

Les nuits de planque, de traque, la morsure du froid, ce monde de la nuit lui plaisent et lui fournissent quelques anecdotes croustillantes qui lui serviront quelques années plus tard. Il se lance dans l’écriture de son premier polar, « Tr@que sur le Web » publié dans une petite maison d’édition en 2010. Fort de cette expérience, il écrit un autre polar, « Ad Unum », en 2011, toujours dans la même maison d’édition. En 2014, sollicité par un nouvel éditeur, il écrit un roman d’action. Puis, en 2015, il renoue avec le polar et écrit « Burn-Out » aux Éditions Flamant Noir.

Share Button

Prix découverte du Chat 2017

Photo de Sacha Erbel avec le prix découverte des polars du chat
© Creusot info

La deuxième édition des rencontres littéraires des Polars du Chat (8 et 9 juillet) 2017 a attiré beaucoup d’amateurs et fait l’unanimité. L’évènement s’inscrit d’ores et déjà dans la durée et il a permis de beaux échanges entre auteurs et lecteurs de polars.

A l’issue de la première journée, 3 prix ont été décernés :

    – le prix littéraire

– le prix coup de cœur

– le prix découverte.

Et c’est Sacha Erbel qui s’est vue attribué le prix découverte, pour son premier roman « L’emprise des sens » publié aux Editions La Liseuse. Un premier prix pour l’auteure et pour nous.

L’émotion était au rendez-vous !

D’ailleurs ce fut un salon chaleureux et joyeux, où les convives fraternisèrent …. tout en parlant bien évidemment d’enquêtes, de meurtres et de psychopathes !

 

Sacha Erbel et deux lectrices
© Creusot info
Share Button

L’emprise des sens finaliste pour le prix des polars du chat !

Sacha ERBEL prix du Polar des Chats

Voici une excellente nouvelle ! Sacha ERBEL, invitée pour les rencontres littéraires du Creusot, les 8 et 9 juillet, vient d’être sélectionnée pour le prix littéraire des Polars du chat 2017, pour son livre L’emprise des sens.

Elle est en lice avec 4 autres finalistes de talent et la compétition s’annonce d’ores et déjà très serrée !

http://lespolarsduchat.asso-web.com/actualite-201-prix-litteraire-les-polars-du-chat-2017.html

 

 

 

 

Prix du polar des chats

Share Button