La bibliothèque Parmentier (Paris) invite Sacha Erbel pour un apéro polars

Deux policiers dégainent leur plume.

 

Les apéros polars de Geneviève Van Landuyt, à la Bibliothèque Parmentier, à Paris, vous invite à rencontrer deux auteurs de polars donc la particularité est d’être avant toute chose flics à la ville !

Geneviève Van Landuyt, de la bibliothèque Parmentier convie Sacha Erbel (des éditions La Liseuse), auteur du livre « L’emprise des sens  » pour un rendez-vous avec l’auteur Didier Fossey à l’occasion de l’apéro polar « La plume et le flingue ».

Jamais les policiers n’ont été aussi nombreux à écrire des polars. Flic le jour, écrivain la nuit.

Personnages, intrigues: leur métier leur fournit une formidable matière. Mais pas que…

On va leur demander si leur quotidien fournit leur imaginaire. Où si au contraire leur imaginaire leur permet d’échapper à leur quotidien.

Bien sur ils nous parleront de leur métier de flic.

Aussi cette rencontre avec Sacha Erbel (des éditions La Liseuse) et Didier Fossey est, sans doute, la première d’un cycle d’Apero Polar : Flics et auteurs. Car de plus en plus de flics passent le cap de l’écriture.

Les auteurs, justement :

SACHA ERBEL

Sous le pseudo de Sacha ERBEL se cache une fonctionnaire de Police depuis 22 ans. Actuellement au SDLP, elle est en charge de la protection rapprochée de différentes personnalités politiques ou civiles.

Diplômée en Criminologie Appliquée à l’Expertise mentale, elle sait donner du relief à la psychologie de ses personnages.

L’étude du comportement des tueurs en série est un sujet qui la passionne depuis des années, tout comme l’écriture qui permet à son imaginaire de s’exprimer.

L’Emprise des sens est son premier roman. Un thriller maîtrisé, poignant et efficace.

DIDIER FOSSEY

Didier Fossey est né le 11 décembre 1954, son père est policier, il lui inoculera le virus, car en plus d’écrire des polars, Didier fait partie de la grande maison, et ça se sent dans ses écrits.

De 1986 à 2000 il œuvre au sein de la brigade anti criminalité de nuit en groupe d’investigation, puis en 2001 il est affecté au groupe de recherches et d’investigations – dans le 13è à Paris jusqu’en 2003, où il prend en charge le bureau de police administrative de cet arrondissement.

Les nuits de planque, de traque, la morsure du froid, ce monde de la nuit lui plaisent et lui fournissent quelques anecdotes croustillantes qui lui serviront quelques années plus tard. Il se lance dans l’écriture de son premier polar, « Tr@que sur le Web » publié dans une petite maison d’édition en 2010. Fort de cette expérience, il écrit un autre polar, « Ad Unum », en 2011, toujours dans la même maison d’édition. En 2014, sollicité par un nouvel éditeur, il écrit un roman d’action. Puis, en 2015, il renoue avec le polar et écrit « Burn-Out » aux Éditions Flamant Noir.

Share Button